recette des accras par alain

 

Accras (beignet antillais)

Ingrédients : (garder ces proportions pour une plus ou moins grande quantité d’Accras)

500 gr Farine de blé

250 à 400 gr de Morue salée (selon les goûts) (ou à défaut du cabillaud congelé)

2 Gros oignons

5 à 6 ails moyens

2 Œufs

4 cuillers à soupe de Colombo (à défaut du 4 épices)

250 ml de lait

5 à 6 Branches de persil (de préférence à feuille plate)

1 citron (Jus uniquement)

1 à 3 piments (selon tolérance)

Levure chimique (Quantité selon le fabricant) ou à défaut 1 cuiller à soupe de bicarbonate

2 cuillers à soupe d’huile d’olive

Poivre

Sel (si la morue n’était pas salée)

3 feuilles de Laurier sauce

3 branches de thym

Suggestion AB : 1 cuiller à soupe de Fleur d’Oranger alimentaire ; Quelques brins de coriandre.

 

PREPARATION

Dessaler la morue (une journée à l’avance) (ou décongeler le cabillaud)

 

              Faire bouillir le lait et le laisser refroidir

Dans une casserole mette de l’eau jusqu’à couvrir les tranches de morue, avec le laurier sauce  le thym et éventuellement d’autres plantes aromatiques.

Cuire la morue pendant 10 mn.

Si la morue contient des arrêtes, les enlever

Récupérer le court bouillon débarrassé du thym, laurier etc…

 

A la main ou au pilon, broyer modérément ou couper en touts petits morceaux l’oignon, l’ail, le persil, le piment (ne pas utiliser de mixeur).

 

Dans un grand plat mettre la farine, les œufs, la levure (quantité selon le fabricant), l’huile, le poivre, le piment coupé fin, le persil haché  fin, le jus de citron, l’oignon coupé fin, l’ail écrasé ou coupé très fin, le colombo (ou 4 épices), (la fleur d’oranger alimentaire si disponible).

 

Verser dans la farine en remuant (éviter de faire des grumeaux)  le lait (70%) et le court bouillon  (30%) jusqu’à obtenir une pâte non coulante (de la consistance à la pâte à pain).

            Ajouter la morue coupée en fins morceaux ou écrasée à la main ou à la fourchette.

Pétrir le tout afin d’obtenir une pâte homogène.

Couvrir  et laisser lever pendant une heure (ou plus).

 

                                                           Cuisson

Dans une casserole faire bouillir de l’huile de friture (150°)

 De la pâte, prélever de quoi faire une boulette (grosseur : moitié d’une noix) (A la cuisson,  la boulette doublera ou triplera de volume).

Jeter la boulette dans l’huile bouillante, et la retourner pour obtenir une dorure identique sur toute la surface (ne pas mettre trop de boulettes à la fois pour la facilité de manaoeuvre).

Retirer la boulette (L’ACCRA) et la déposer dan un récipient ou panier au fond duquel on aura placé une couche de papier culinaire absorbant.

L’accra se mange aussi bien froid que chaud.          Bon appétit ……….

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog